2008

Mais en Inde, où est Charlie ?

A Bombay, il n’y a pas vraiment eu de rassemblement pour les victimes des attaques contre Charlie Hebdo et de la porte de Vincennes. Est-ce dû à un trop grand éloignement géographique, une distance culturelle ou une « banalisation » du terrorisme dans un pays ou la question – et la menace – sont constamment présentes ?